Accueil

Nos sponsors
Logo Welience AElogo2012_ecophytologo_onema2012.03.14 - ORO AGRI LOGOVEGE-Log_Baseline FRLOGO IAR_2016_FR_vertilogo-phytoma

À Perpignan du 21 au 23 septembre 2016 au congrès Natural Products and Biocontrol


Ada Wossink
Ada_Wossink

Ada Wossink est professeur dans le groupe de recherche  en économie environnementale à l’Université de Manchester.
Elle est arrivée au Royaume-Uni après avoir travaillé dans le milieu universitaire aux Etats-Unis et aux Pays-Bas. Les sujets de recherche du professeur Wossink se trouvent à l’intersection de l’économie environnementale, comportementale et publiques et elle a publié de nombreux articles dans ce domaine. Tout au long de sa carrière, elle s’est engagée dans des collaborations interdisciplinaires entre les sciences naturelles et sociales et a  collaboré avec des institutions académiques, gouvernementales et non gouvernementales. Elle a été activement impliqué dans plus de 25 missions de recherche pluridisciplinaires  en Europe et aux États-Unis et a coordonné plusieurs de ces projets.
Website : School of Social Sciences

Provisional title : « The economics of more sustainable practices in agriculture »


Monica Höfte
Monica Hofte

Monica Höfte est professeur en pathologie végétale et elle est actuellement à la tête du laboratoire de phytopathologie à la Faculté de Bioscience Ingénierie de l’Université de Gand en Belgique.

Ses thèmes de recherche couvrent la lutte biologique intégrée des phytopathogènes et les mécanismes de résistance naturels induits dans une grande variété de plantes tropicales (riz, banane, et le taro) et de cultures tempérées (chou-fleur, le poireau, la laitue, la tomate et haricots).

Provisional title :  « Impact of the omic technologies for understanding the modes of action of biological control agents against plant pathogens »


Phil Stevenson

Phil Stevenson est professeur de chimie végétale à l’Université de Greenwich et au Royal Botanic Gardens, Kew, où il mène des recherches sur la fonction écologique des plantes et les métabolites fongiques. Il est particulièrement intéressé par les composés impliqués dans la médiation entre les plantes et d’autres organismes et le potentiel des plantes pour améliorer durablement les écosystèmes horticoles. Ses recherches portent sur la chimie des interactions pollinisateurs-plantes, comment les composés des plantes affectent le comportement des insectes et leur fonction dans l’écosystème, par exemple à travers l’exposition des pollinisateurs invertébrés à des toxines ou à la fourniture d’une alimentation adéquate. Par ailleurs il étudie le potentiel des plantes pour fournir des technologies durables de lutte contre les ravageurs dans l’agriculture paysanne.
Son travail est financé par le BBSRC, National Science Foundation (Etats-Unis), l’USDA, Union européenne, Fondation Peter Sowerby et la Fondation McKnight.

Provisional title :  « Is plant chemical defence compatible with pollinators and are their implications for host plant resistance ? »


Cyril Zipfel

My group studies the molecular basis of plant innate immunity. We aim at deciphering the signaling events linking perception of pathogen-associated molecular patterns (PAMPs) to the establishment of immunity. We use the leucine-rich repeats receptor kinases EFR and FLS2, which perceive bacterial EF-Tu and flagellin, respectively, as model pattern recognition receptors (PRRs). Our work also aims at understanding how plant receptor kinases work at the molecular level and how signaling specificity is achieved between different receptor kinase-mediated signaling pathways involved in immunity and growth.
We are also exploring how outcomes of our research can be used to engineer sustainable broad-spectrum disease resistance in crops

Website : www.tsl.ac.uk

Provisional title : « Identification and use of plant cell-surface immune receptors to improve broad-spectrum disease resistance in crops »



L ‘activité des produits de biocontrôle repose sur de nombreuses interactions biotiques impliquant des 
métabolites secondaires.
Le congrès Natural Products and Biocontrol couvre l’ensemble des recherches portant sur les composés naturels impliqués dans les processus de biocontrôle

Les composés naturels impliqués dans les interactions sont exogènes à la plante (composé  actif d’un extrait végétal, métabolite microbien, phéromones, …) ou endogènes (produit par la plante en réponse à un éliciteur). A  ce titre le congrès couvre également les recherches sur la réponse des plantes  aux éliciteurs ou aux phytostimulants. Le congrès est ouvert aux scientifiques, techniciens, industriels dont les recherches sont centrées sur les produits naturels et le biocontrôle.
Plusieurs temps forts ponctueront la manifestation conférences plénières, présentations scientifiques (orales ou affichées), rendez-vous BtoB, échanges entre les participants.

 

Date limite : Soumettez vos résumés poster avant le 22 juillet 2016

Soumission de résumé

Ce congrès est organisé par le Groupe Francophone sur les Pesticides Organiques d’Origine Naturelle, l’International Biocontrol Manufacturers’ Association (IBMA), l’Université de Perpignan Via Domitia (UPVD) et le pôle de compétitivité Qualiméditerranée.
L’organisation propose un service de traduction simultanée Anglais/ Français.

Dans le cadre du biocontôle et des produits naturels, les grands thèmes abordés sont :

Caractérisation chimique, Identification des cibles biologiques, Métabolites bactériens, Extraits végétaux, Produits naturels Stimulateur de Défense, Indentification des mécanismes d’action, Métabolites secondaires comme Biomarqueurs d’activités, Composés d’origine marine, Métabolites secondaires et interaction